Par la note du 10 mai 2018, la Direction Générale des Douanes d’Alger confère le choix du port sec de destination des marchandises importées à l’Administration des Douanes. La décision de l’affectation du port sec se fera désormais selon un système aléatoire.

Par conséquent, les opérateurs ne pourront plus garantir le transfert des conteneurs sur un port sec déterminé par avance.

L’application de l’affectation aléatoire du port sec est prévue à partir du 20 mai 2018.